ABCdaire

Connaître les conditions de paiement d’un fournisseur en ligne

Chaque client envisageant un achat en ligne doit bien s’assurer de disposer de tous les moyens financiers. Tous les opérateurs sur Internet, dont les boutiques en ligne, ont en effet suivi des formalités administratives légales avant de lancer leur site. Pour ce faire, ces fournisseurs ont tous les droits d’appliquer les lois en vigueur concernant leur activité commerciale, en particulier les règles à propos des prescriptions de facture entre eux et leurs clients.

Les différents délais de réglementations d’une facture

Tout achat auprès d’un fournisseur d’articles vestimentaires en ligne, tels que pantalon, jupe, veste ou tee-shirt femme, est géré par des lois administratives vu que des transactions sont en jeu entre le vendeur et l’acheteur. Un échange commercial comprend plusieurs lignes de lois à respecter, y figure le délai de paiement. Ce dernier est régi selon un délai légal inscrit dans le cadre du code du commerce et selon le contrat de vente en gros vetement qu’effectuent le fournisseur et le client. La version légale impose à un client de régler le compte total à un délai fixe de 30 jours. La date de paiement est comptée à partir du jour où le client reçoit les articles et si la livraison se fait à domicile. Cet intervalle de paie est aussi déterminé en fonction du contrat stipulé entre l’acheteur et le vendeur en ligne. Ainsi, ces deux parties ont la liberté de définir un accord commun, autre que celui prononcé par la loi. Ce contrat de date doit être mentionné dans les conditions de vente ainsi que dans la facture. Dans ce cas, il peut s’agir d’un règlement au comptant, qui signifie que la facture est à payer au moment de la livraison ou dans un marge au maximum de 60 jours après réception de la marchandise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *