ABCdaire

Court de tennis : Comment choisir le bon revêtement ?

Choisir le revêtement adapté pour construire un terrain de tennis est crucial pour assurer sa pérennité. Mais avant de faire un choix, il est nécessaire d’étudier les avantages et inconvénients de chacune de ces surfaces. Prendre en compte un maximum de paramètres, notamment environnementaux, est essentiel.

Il existe globalement 5 revêtements possibles pour construire son terrain :

  • Le béton poreux/asphalte
  • La terre battue
  • Le gazon naturel
  • Le gazon synthétique
  • La résine synthétique

Prendre en compte l’entretien

Tout constructeur de terrain de tennis vous le dira, si chaque surface est physiquement différente, son entretien l’est aussi. Un court en béton ou en gazon synthétique demandera peu d’entretien. Une terre battue impliquera une remise en état annuelle et un arrosage quotidien quand un gazon naturel demandera un regarnissage et une tonte régulière. La résine synthétique demandera un renouvellement total de la surface tous les 7 ans minimum. On peut donc considérer ces trois dernières surfaces comme des revêtements à entretien « compliqué ».

Les aléas climatiques

Penser aux conditions climatiques est aussi crucial si l’on souhaite construire un court extérieur. En effet le gazon et la terre battue demandent encore plus d’attention s’ils sont exposés à une sécheresse de longue durée.

Le rapport pérennité de la surface/coûts de construction

Le béton offre une installation rapide et relativement onéreuse (environ 30 000 euros) mais durera bien moins longtemps qu’un terre battue bien entretenue qui vivra de 30 à 40 ans, pour un prix équivalent. Le gazon naturel sera lui aussi utilisable plusieurs dizaines d’années, mais coûtera bien plus cher qu’un gazon artificiel, plus fragile…

Enfin, un court en résine, bien qu’offrant une surface élastique et adhérente sera extrêmement fragile, onéreux (plus de 50 000 euros) et verra beaucoup moins de joueurs.

Construire un court est un investissement qui doit prendre en compte les facteurs financiers et météorologiques avant toute chose.

Pour plus d’informations, de nombreux conseils et détails sur les revêtements sont disponibles sur le site de ce constructeur de sols sportifs : http://www.solomat.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *