ABCdaire

Devenir diagnostiqueur immobilier

À chaque procédé de vente ou de location d’un logement, des étapes de contrôles sont nécessaires. Le diagnostiqueur immobilier est la seule personne apte à effectuer une telle intervention. Il n’y a pas de formation précise requise dans ce domaine, mais une sorte de certificat attestant des compétences de celui-ci s’avère importante.

La certification

Tout diagnostiqueur immobilier se doit depuis le 1er novembre 2007 de détenir un certificat lui permettant d’exercer sa profession. Il s’agit en réalité d’une attestation délivrée par le COFRAC ou Comité français d’Accréditation. Réaliser les travaux d’un professionnel dans ce domaine est désormais régi par une règlementation bien définie. Ce n’est autre que le dispositif ISO 17024.

Avoir un certificat relevant de cet organisme compétent permet de garantir le professionnalisme et l’expérience du diagnostiqueur. Une certification n’est plus un choix qui s’offre à ceux qui interviennent dans ce domaine. Il s’agit d’un document obligatoire pour travailler de manière officielle dans ce domaine.

Les principales tâches de ces professionnels concernent l’évaluation au niveau du gaz, de l’électricité, des termites et de la performance énergétique. Comme ces vérifications font partie de celles qui sont considérées comme obligatoires, toute personne se proclamant être un spécialiste doit avoir les compétences minimum requises dans ces démarches.

Comment obtenir la certification ?

Comme pour toutes sortes de certification, celle qui concerne un diagnostic immobilier implique quelques conditions. Il faut avant tout avoir réussi un examen organisé au sein du COFRAC. Ce dernier étant justement celui qui dispose des compétences requises pour délivrer le certificat proprement dit. Effectuer cet examen est une démarche que la norme ISO/CEI 17 024 impose. Il se fait en deux étapes : la théorie et la pratique.

Les examens ne sont pas les mêmes pour tous les certificateurs. En effet, dans la plupart des cas, l’épreuve écrite est constituée d’un ensemble de questionnaires en mode QCM. Celle-ci concerne alors le domaine du bâtiment. Un minimum de connaissances techniques dans le domaine du bâtiment est dans ce cas important. La règlementation et les particularités de chaque diagnostic peuvent également faire objet d’une épreuve théorique.

Ce n’est qu’après avoir réussi ce test que le candidat peut entrer dans l’étape suivante qu’est la pratique. Au cas où, celui-ci échoue au test, il lui serait possible de le refaire. Il est à noter que l’examen pour obtenir un certificat, comme le certificat de conformité gaz, dans le domaine de vérification immobilière se fait gratuitement. Comme les certifications n’ont qu’une validité de 5 ans, il est obligatoire de les renouveler quand ces années sont écoulées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *