ABCdaire

La mutuelle petit budget : performante pour la famille ?

Vous souhaitez protéger la santé de votre famille mais avez un budget limité ? Les mutuelles petit budget peuvent vous intéresser ! Celles-ci sont pensées au plus juste pour une protection complémentaire accessible. Toutefois, en fonction des offres, elles ne sont pas toujours adaptées au cadre familial, d’où l’intérêt de les booster avec une protection spécialisée. Explications…

La famille, des besoins santé étendus

Trouver une mutuelle à pas cher pour une famille se révèle parfois un parcours du combattant. Si certaines offres de mutuelle se revendiquent « petit budget », elles ne sont pas toujours adaptées au contexte familial. Car la protection familiale nécessite plusieurs éléments :

  • l’ajout d’ayants droits au contrat complémentaire
  • une bonne prise en charge des besoins courants de l’enfant (consultations médicales, dentaire, optique, pharmacie, etc.)
  • des services pratiques en cas de coups durs

Votre mutuelle doit donc être adaptée à vos besoins santé, et à ceux de votre bambin ! Si chaque ajout d’ayant droit fait augmenter le coût de votre cotisation, une mutuelle petit budget peut vite devenir une protection coûteuse et inadaptée…

La mutuelle petit budget a des avantages

Toutes les mutuelles ne se valent pas : certains forfaits complémentaires petit budget présentent ainsi un rapport qualité/prix optimal et des garanties adaptées aux tribus. Pour les trouver, 3 étapes indispensables :

  • Établissez une liste précise de vos besoins santé et de ceux de vos enfants
  • Étudiez les offres de mutuelles en ligne, en comparant les garanties qui vous sont essentielles et en vérifiant les conditions d’ajout d’ayants droits
  • Réalisez une ou plusieurs demandes de devis gratuits, pour une estimation sur-mesure de votre future cotisation

Compléter sa mutuelle petit budget

Mutuelle orthodontie, surcomplémentaire santé, mutuelle optique : les complémentaires spécialisées peuvent vous permettre de parfaire et booster votre protection santé sur les postes de dépense qui vous touchent le plus. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle actuelle ou consultez sur le web les forfaits spécialisés ! À noter : en cas d’ajout d’une surcomplémentaire santé, vous devrez gérer vous même les demandes de remboursement et la transmission de vos documents pour une prise en charge des frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *