ABCdaire

Quelques techniques de lutte contre le spam

Le spam est une véritable plaie pour les internautes. D’une part, il encombre la messagerie électronique des utilisateurs et d’autre part, il véhicule plusieurs sortes de malwares, très dangereux pour leur infrastructure informatique. Malgré toutes les techniques proposées sur le marché, il est difficile voire impossible de l’éradiquer. Toutefois, certaines solutions permettent de limiter les dégâts. C’est le cas du captcha et de l’anti-spam.

Le captcha

Par définition, le captcha est une image formée par des lettres et/ou des chiffres que les internautes doivent recopier afin de prouver qu’ils sont humains et non des robots. Cette technique est utilisée par certains sites web pour filtrer les malwares véhiculés par les spams. Ce genre de vérification est fréquent sur les forums, les inscriptions sur le web, le formulaire de demande de renseignements, etc.

Malgré son efficacité, le captcha a ses limites. Les sites utilisant ce type de filtre deviennent inaccessibles pour les malvoyants et les malentendants. Il en est de même pour les dyslexiques. Certains e-sites de commerce décident par conséquent de mettre en place du captcha vocal pour leur faciliter les choses.

Le filtre anti-spam

Très pratique, le filtre anti-spam s’installe directement sur le PC ou sur le serveur et conditionne la sécurité des e-mails. Tous les courriels d’origine inconnus ou non sollicités seront bloqués dès leur réception. Les malwares et les autres cyber-attaques qu’ils véhiculent sont par conséquent éliminés par le filtre anti-spam.

Lorsque les utilisateurs se connectent à Internet à l’extérieur, il leur est possible d’utiliser un relais SMTP comme filtre anti-spam. Pour limiter les risques, l’important est toujours d’utiliser un port sécurisé.

Le honeypot

C’est une sorte de piège mise en place surtout pour réduire à néant le travail des robots des spammeurs. Les administrateurs des sites web laissent en général un champ vide et caché dans leur formulaire. Lorsque ce dernier est rempli, la demande n’est pas l’œuvre d’une personne humaine mais d’un robot. La demande peut donc être classée comme illicite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *